En tant que manager d’équipe ou dirigeant d’entreprise, vous vous demandez sans doute ce qui se cache sous le terme de transformation agile.

Dans les faits, réaliser une transformation agile, ne se traduit pas uniquement par l’adoption d’un framework agile (Scrum…) ou bien encore la mise en place de rituels au niveau des équipes. L’agilité c’est un état d’esprit et de nouveaux comportements à adopter.

La transformation doit s’opérer dans l’ensemble des strates de l’entreprise tant au niveau des individus, des équipes, du management et de l’organisation ce qui nécessite bien entendu du temps. 

Nous avons listé ci-dessous 3 points importants favorisant la réussite d’une transformation agile

Point N°1 : Des managers sponsors de la transformation

Toute transformation doit avant tout être portée par les managers de l’entreprise se positionnant ainsi comme sponsors du changement. Cette transformation agile doit également devenir un axe stratégique de l’entreprise avec la mise en place de moyens.

Point N°2 : Donner du sens et co-construire

Cela peut paraître évident, mais donner du sens au projet de la transformation aide à son adoption. En tant qu’humain, on accepte mieux le changement si on en comprend l’intérêt. Certes, l’un des avantages de procéder à une transformation peut être d’ordre économique, mais cela ne doit pas être le principal moteur du changement. Il faut que la transformation soit profitable aux individus et faire en sorte qu’ils co-construisent les éléments de cette transformation en devant acteurs de celle-ci.

Point N°3 : Accompagner les managers et les équipes

Dans une organisation agile, la place des managers est bouleversée. Les équipes sont amenées à devenir autonomes dans leur prise de décisions, les managers fixant alors le cap à suivre plutôt que la détermination des tâches à effectuer. Cela implique donc pour ces managers l’acquisition de nouvelles compétences (créativité, soft skills, coaching…)

Les équipes ne sont pas épargnées par la transformation agile qui leur demande à présent de prendre des décisions, de s’engager. Cela peut être vu comme une opportunité voire une chance, mais détrompez-vous, cette nouvelle posture peut déstabiliser beaucoup de personnes car cela nécessite de « désapprendre » un mode de fonctionnement utilisé depuis de nombreuses années dans l’entreprise.

Vous l’aurez compris, la transformation agile est source de bouleversements dans l’entreprise. C’est pourquoi il faut la réaliser de façon progressive et de façon co-construite. Une transformation sans résistances et difficultés cela n’existe pas ! Il convient donc de se faire accompagner, mettre en place des formations ne suffit pas. N’oublions pas qu’une transformation agile ne se décrète pas, elle se vit.