Les 5 contraintes à connaitre en UX Design mobile

Les 5 contraintes à connaitre en UX Design mobile

Faire en sorte que l’usage  d’une application soit un réel plaisir pour ceux qui l’utilisent, c’est ce que permet le design centré sur l’eXpérience Utilisateur communément appelé UX Design.

Pour que ce plaisir d’utilisation soit optimisé sur les environnements mobiles, il convient de prendre en compte 5 contraintes que nous allons décrire dans cet article.

1 – Les données et la batterie sont limitées.

L’une des premières choses à prendre en compte est la limitation des données et des batteries des appareils mobiles. Certes, les batteries sont de plus en plus performantes, les forfaits de données proposés par les opérateurs dépassent le simple giga et les capacités de stockages peuvent s’étendre par l’ajout de cartes mémoires, mais cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont illimités.

Si l’utilisateur se rend compte que votre application diminue fortement l’autonomie de son téléphone, il est fort à parier qu’il la désinstallera très rapidement même si celle-ci est novatrice !

Prenons l’exemple d’une application multimédia. Pour limiter la consommation de données, il est conseillé d’adapter la qualité de la vidéo en fonction de la connexion disponible (Wifi,4G,3G). Il est également important de veiller à ce que l’ensemble des périphériques utilisés par l’application soit correctement géré. Est-il nécessaire de maintenir en fonctionnement l’appareil photo en arrière-plan alors que l’utilisateur ne s’en sert pas ? La durée de vie de la batterie ne pourra qu’en être meilleure.

2 –  L’utilisateur peut être distrait à tout moment

Dans le cadre d’une application WEB l’utilisateur se trouve face à son écran d’ordinateur, vous disposez donc de toute son attention. Comme son nom l’indique, l’application mobile est utilisée dans des contextes divers et variés : Au travail, dans la voiture, dans la rue… Autant de situations où l’attention de l’utilisateur peut être perturbée à tout moment.

Les processus de l’application et son ergonomie doivent être simplifiés. Inutile de proposer 10 étapes de validation pour  l’achat d’un produit en ligne : l’utilisateur n’ira pas jusqu’au bout du processus car il sera certainement perturbé par son environnement avant de parvenir à la 10ème étape.

Pensez également à mettre en place des notifications pour les actions importantes de votre application. Ne vous est-il jamais arrivé d’appuyer par inadvertance sur un bouton de votre smartphone  lorsque vous le rangez dans votre poche ou votre sac ?  Imaginez les impacts s’il s’agit d’un bouton de confirmation d’achat et que l’on ne vous demande pas de valider votre action ?

 

3 –  L’usage du téléphone à une main

La plupart des utilisateurs font usage de leur téléphone mobile d’une seule main. Il est donc primordial que l’ergonomie de l’application prenne en compte ce point afin d’une faciliter son utilisation. Si les boutons sont mal placés ou trop petits, cela risque de compromettre l’expérience utilisateur. L’idéal est que les boutons soient placés dans la zone « Naturelle » du graphique ci-dessous avec une taille suffisante pour une bonne visibilité et une taille adaptée pour une action réalisée avec le pouce.

ZonesMobiles

4 – La taille des écrans

À ce jour, il existe une multitude de tailles d’écran de smartphones : 4,4.95,5,5.1,6… pouces il faut donc que l’application mobile s’adapte à l’ensemble de ces résolutions. Pour cela des techniques de design telles que le Responsive Design utilisées dans le cadre d’une adaptation de l’affichage d’un site internet aux terminaux mobiles. Mais le meilleur moyen de s’assurer que le rendu est optimum est de tester votre application sur différents appareils. (pensez à utiliser l’outil de prévisualisation mobile présent dans Google chrome ! )

 

5 –  Une qualité de réseau non constante

La qualité du réseau mobile disponible est en effet en constante variation en fonction de la position et de l’activité de l’utilisateur. Il peut être relié à un réseau WiFi (chez lui ou dans un restaurant, une gare…) puis se retrouver quelques minutes plus tard dans une zone de 4G, 3G voir éventuellement sans réseau.

Il faut donc que l’application prenne en compte ces changements en étant en mesure de proposer une continuité de service minimale. Attention il serait tentant de stocker un maximum d’informations sur le smartphone de l’utilisateur pour que l’application soit fonctionnelle en toute circonstance. Mais n’oublions pas que sa capacité de téléchargement et de stockage des données reste limitée.

Rendez vos utilisateurs mobiles heureux !

En prenant en compte ces 5 contraintes à chaque étape de la conception de votre application mobile, vous vous assurez de proposer à vos utilisateurs une expérience d’usage que certaines applications (peut être vos concurrents) ne proposent pas. En vous démarquant dans le sorte, vous pouvez alors vous assurer un bon retour d’utilisation de votre application, une bonne publicité et un bon retour sur investissement !

 

Partager cet article