Participez à la naissance d’un robot éducatif connecté

Participez à la naissance d’un robot éducatif connecté

Un rapport réalisé par l’éditeur indépendant d’études économiques XERFI, démontre que le marché de la robotique possède un potentiel de taux de croissance proche des 20% pour l’année 2020 soit… dans 5 ans !

Les robots vont être de plus en plus présents dans notre quotidien. Cela se vérifie déjà par la présence de robots ménagers ou jardiniers, accessibles au grand public pour un prix abordable.

Le métier de l’informatique tel que nous le connaissons est en cours de changement et les entreprises de ce secteur devront s’adapter.

C’est pourquoi nous nous devons d’être à l’écoute de ce marché à fort potentiel et de mettre en œuvre des solutions en rapport avec celui-ci.

Un projet à vocation éducative

Souvenez-vous, dans les années 80, l’informatique grand public faisait son apparition et 10 ans plus tard elle était enseignée dans nos écoles comme matière à part entière.

Aujourd’hui, les enfants sont sensibilisés à l’usage d’une tablette tactile qui n’a plus de secret pour eux.

L’informatique fait partie de notre quotidien tout comme le seront très certainement les robots d’ici quelques années.

À nous, de donner à nos enfants toutes les clés pour leur permettre de comprendre et de maîtriser leur environnement futur.

Un objectif à atteindre

Notre projet est assez simple dans sa description:

Rendre accessibles la manipulation et la programmation d’un robot connecté à toute personne munie d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.

Notre objectif à terme est de proposer des animations dans les écoles et lieux culturels afin qu’un plus grand nombre puisse appréhender le « Nouveau Monde » de la robotique.

Besoin de vous

Nous avons besoin de vous !

Vous ou vos proches êtes dans l’enseignement, dans le domaine de la culture ou tout simplement intéressés par ce projet ? Faites-le-nous savoir !

Nous sommes à la recherche de partenaires éducatifs qui nous permettraient de tester notre projet.

Comme tout commence par un petit geste, partagez simplement cet article sur les réseaux sociaux.

 

Partager cet article